Féminines : rébellion à Toulon, les joueuses filent au Pradet

Le rugby, ce sont des histoires d’hommes… et de femmes. Celles de Toulon démontrent qu’il peut y avoir des désaccords suffisants entre certaines pour les pousser à quitter le navire en masse. Les joueuses du RCT se sont décidées en effet à tourner le dos la Rade pour créer un autre club à 10 kilomètres de là, au Pradet.

Lire la suite de l’article 

Réponse du Président 

Plutôt que de me lancer dans de grands discours, je crois qu’il est indispensable de faire quelques mises au point.

1)  Depuis 4 ans, nous avons une section féminine au RCT et depuis 4 ans, je proclame urbi e orbi qu’enfin notre club est complet car nous pouvons accueillir sous le maillot Rouge et Noir, toutes les personnes qui ont envie de connaitre les joies du rugby. Cette année nous allons ouvrir une section Baby Rugby et vous pourrez voir sur la pelouse des garçons et des filles de 3 ans à des ” âges plus avancés”.

2) Je ne cesse de dire que nous n’avons pas 2 équipes féminines en plus mais que nous avons 2 équipes supplémentaires qui s’entrainent et se déplacent dans les mêmes conditions que les autres équipes du club

3) J’ai demandé à notre comptable de me faire parvenir  un extrait du Compte rendu Financier que nous avons fait parvenir à la DNACG

L’équipe “Seniors” que nous avons “abandonnée” nous a couté la modique somme de 74 000 euros. Cher pour un manque de soutien. Bien sûr ne figurent pas dans ce document les aides sous forme d’embauche en contrat civique,  d’avances  sur soins en cas d’accident, d’interventions dans les entreprises  et de rencontres au club ou dans les vestiaires pour essayer de résoudre des problèmes. Il est vrai que nous n’avons pu fournir avec nos responsables “Partenariat et travail” du travail, un logement, ni des voitures pour des déplacements personnels. Par contre pour les études, nos responsables (2 anciens proviseurs)  se sont investis, comme pour les autres équipes et ont aidé les filles dans leur recherche. Ah oui, une dernière précision: je n’ai jamais refusé l’apport financier d’un partenaire qui voulait nous apporté 30 000 euros, nous sommes ravis d’accueillir toute personne qui veut nous aider soit financièrement soit dans le fonctionnement du club.

4° Lorsque j’ai appris par la Fédération qu’un éducateur de la saison dernière avait envoyé une lettre pour annoncer le départ de joueuses de notre club vers le Pradet, j’aurais pu ne laisser partir que 3 filles comme le précise le règlement de la FFR, mais j’ai toujours considéré que c’est un honneur et un privilège de porter le maillot Rouge et Noir. On ne peut, à mon avis, obliger des joueuses à s’envoyer sur le terrain pour un club qu’elles détestent. Mais qu’elles ne salissent pas l’image d’un club qui fait des efforts identiques pour toutes les catégories(les Espoirs compris) pour expliquer leur départ.

5) Enfin et pour terminer, je ne peux que souhaiter une bonne saison à toutes les joueuses, qu’elles pratiquent ce sport fabuleux, au Pradet, à Toulon ou dans un autre club de la région.

Alex MASSARI

Président du RCT Association

  • Post published:05/09/2020